15 janv. 2017

LES CITOYENS ÉCHANGENT AVEC LES PROFESSIONNELS DE L'IMMOBILIER

Comment co-construire les vraies solutions avec ceux qui font
Alexandre Jardin et Robert Branche ont participé à un Facebook live organisé par M. Jean-François Buet, Président de la FNAIM

POUR UNE VRAIE DÉMOCRATIE : PERMETTRE À CHAQUE CITOYEN DE CHOISIR CE QU'IL ACHÈTE

Radio Notre Dame le 10 janvier : Nicolas Chabanne et Robert Branche interviewés par Philippe Delaroche
La démocratie citoyenne a deux jambes, l'une politique, l'autre économique.

Zoom sur la dimension économique : comment permettre à chaque citoyen de peser par les choix d'achat qu'il fait !

4 janv. 2017

GAËL FAYE : « C’EST QUOI LA TÉLÉ… »

Faites le silence autour de vous et en vous, et prenez le temps d'écouter, digérer et faire vôtres ces mots qui ne sont pas que des mots...


"LE MILLE-FEUILLE N'EST PAS LE PROBLÈME MAIS LA SOLUTION !"

Interview de Robert BRANCHE, l’architecte du programme d'Alexandre JARDIN, écrivain et candidat à la Présidence de la République par Bruno Bronchain

SUR SUD RADIO, LE PROGRAMME COLLABORATIF DES CITOYENS

"Si vous pensez que la solution doit venir du haut, que la solution ne doit pas venir des professionnels, qu'il faut trier parmi les Français, ne venez pas participer au programme des Citoyens !"

COMMENT REDONNER LE POUVOIR AUX TERRITOIRES ET AUX CITOYENS

Alexandre Jardin et Robert Branche étaient en live sur M6 pour présenter le mouvement Les Citoyens

Adhérez au mouvement les Citoyens : www.lescitoyens1.fr pour participer à la co-construction du programme

30 déc. 2016

HAPPY NEW YEAR

Nothing is ended
To Rithan
Year is about to end, but life not.
Remember you, next to me on the bench in the airport,
Remember you, walking away from me in the airport,
Remember you, gently crying at our last Skype talk.
Hard to be, ten hours from you,
Hard to be, with just thoughts of you,
Hard to be, without your smell and your touch.
Life was not supposed to go that way.
Don’t give up, our story is not ended,
Don’t give up, even if your time is hard,
Don’t give up, be my white tiger.
Three years ago, I was in your arms,
Three years ago, you were supposed to come,
Three years ago, all had fallen apart.
A new year is about to start, our new life will too!

28 déc. 2016

LE COURAGE DES OISEAUX

Savoir être là, juste là
Il y a quelques années, la chanson « Le courage des oiseaux » de Dominique A m’a inspiré un poème qui reste mon préféré (allez donc écouter à la fin de ce post la version publique de cette merveilleuse chanson et  qui est une de mes préférées).
Il exprime profondément ce que je crois et qui je pense être. 
Mélange de volonté et de passivité, d’orgueil et de soumission. 
Comme les oiseaux, j’ai appris à chanter dans le vent glacé. 

Suis-je aussi courageux ? 
Comment pourrais-je répondre ?
J'essaie au moins…
Voilà donc à nouveau ce poème. Tel quel. Pas un mot à changer, ni une virgule à ajouter.
Être là, juste là - Le courage des oiseaux
Si seulement nous avions le courage des oiseaux qui chantent dans le vent glacé,
Nous pourrions, immobiles et stoïques,
Sans rien attendre, ni espérer,
Résister et nous opposer.
Notre regard, fixé dans le lointain, vers ce futur qui n’arrive pas,
Nous pourrions, tranquillement et posément,
Ne pas faillir, ne pas oublier,
Être là, simplement, intensément présent.
Mais nous ne savons que voler et bouger.
Alors, comme une feuille emportée par le vent,
Nous oublions le pourquoi et le comment,
Nous nous retrouvons là où nous ne voulions pas.
Notre regard fixé vers un futur qui n’est plus que passé,
Nous pleurons nos illusions perdues,
Nous crions après un Dieu absent.



Si seulement nous avions le courage des oiseaux qui chantent dans le vent glacé…

25 déc. 2016

A COHEN QUI RESTERA LE PLUS BEAU DE MES CADEAUX

Cadeau de Noël
MERCI
Tes mots toujours et encore, 
Dans le noir d’un passé repensé,
Cailloux de ma vie et ses heurts.
D’imperméables mouillés pour après-midis de solitude
En « je suis ton mec » aux pieds d’Apollons de passage,
De Suzanne transformées en Jules mais pas moins folles pour autant
En Chelsea hôtels où l’on me fit des exceptions,
De bêtes qui n’ont pas voulu aller dormir
En cartes sans cesse retournées à la recherche de la bonne, 
D’années qui passent sans que j’y prête attention
En « tue moi si tu peux », « aime moi si tu veux »,
De jours courus sur un fil à la poursuite de ma liberté
En étranger que je n’ai jamais cessé d’être.
Tes mots toujours et encore,
Sans lesquels ma vie ne serait mienne,
Sans lesquels rien n’aurait été possible.

Merci à toi qui nous a quitté…

14 oct. 2016

BIENVENUE DANS LA MAISON DES CITOYENS !

Que s’est-il passé depuis le début ?
Le 2 aout dernier, j’ai posté sur ma page une vidéo : 686 198 personnes sont venues la voir. 
Le 8 septembre, modestement et sans médias, j’ai lancé la Maison des Citoyens dans un Café à Paris, place Clichy, en organisant un simple Facebook Live.  
En quelques semaines, plus de 145 Maisons des Citoyens se sont spontanément créées en France et à l’étranger, autour des valeurs proposées. 
Allez voir la carte, c’est juste HALLUCINANT ! 
Personne ne savait que c’était possible sans moyens et en aussi peu de temps.    

POURQUOI CONSTRUIRE ENSEMBLE LA MAISON DES CITOYENS ? 
Tout d’abord pour se faire une maison de la bienveillance :)) Le mot clef de notre Maison, notre boussole ! 
Ensuite pour compter tous ceux qui ne comptent plus afin qu'ils comptent enfin ! Ceux qui s'abstiennent parce qu'ils ne savent plus pour qui voter, qui votent blanc et ne sont pas comptés, celles et ceux qui en ont ras-le-bol de voter CONTRE, pour le « moins pire ». Nous devons EXISTER, NE PLUS ÊTRE INVISIBLES ! 
Enfin pour que nos belles valeurs comptent et soient enfin respectées :  
- La priorité aux territoires et à toutes celles et ceux AGISSENT : la légitimité vient de l’action, et la réalité est dans les territoires. L’État doit soutenir et aider les territoires et les acteurs : CELLES ET CEUX QUI FONT LEUR PART. Plus nous compterons, plus les entrepreneurs, les artisans, les associations, les acteurs de l’économie sociale et solidaire, les fonctionnaires, nos élus locaux et les citoyens COMPTERONT ! Isolé, personne ne pèse, les partis se moquent bien des élus locaux, unis nous pouvons tout !   
- La démocratie citoyenne : les citoyennes et les citoyens sont bien les ACTEURS de la vie collective, et non plus des spectateurs. Ce n’est juste plus possible !  Ils et elles doivent être en capacité d’exercer un contrôle des organisations publiques qui impactent directement leur vie. Ca suffit de subir un État vertical qui pense et norme nos vies sans que nous ayons voix au chapitre. Il faut mettre fin au temps où l’on élit quelqu’une ou quelqu’un en lui donnant rendez-vous dans plusieurs années : LE CHÈQUE EN BLANC, C’EST FINI ! NOUS EXISTONS ET ENTENDONS EXISTER ! 
- La bienveillance et l’acceptation de la diversité : la force de la France repose sur la diversité et il ne faut pas trier entre les Françaises et les Français. C’est un défi, mais un défi positif, et aucune solution durable ne viendra de l’exclusion de qui que ce soit. NOTRE GRANDEUR EST D’AGIR ENSEMBLE !
Pour défendre ces valeurs et faire en sorte qu’elles ne soient plus piétinées, nous devons nous compter un par un, nous tous qui sommes invisibles, pour compter tous ensemble : 1+1+1. Il n’y a ni « petit 1 », ni grand 1 ». 
DANS NOTRE RÉPUBLIQUE, chacun de nous compte. Ce qui est grand est l’union bienveillante entre tous les 1 qui partagent ces valeurs.   
Cette Maison est donc la vôtre, et son mode de fonctionnement est simple et en ligne avec nos valeurs : 
1. SE COMPTER POUR COMPTER
Premier geste citoyen, se compter pour compter avec tous les autres afin de défendre nos valeurs. Pour cela, c’est facile : soit vous vous inscrivez sur le site de la Maison des Citoyens, soit vous cliquez “J’aime” sur sa page Facebook, soit vous vous abonnez à son compte Twitter.
2. REJOINDRE UNE MAISON DES CITOYENS LOCALE
En ligne avec nos valeurs, toute la dynamique de la Maison des Citoyens part des territoires et de celles et ceux qui agissent, donc des Maisons locales. Il y en a presque partout en France (métropolitaine et outre-mer), et même déjà à l’étranger.  
Pour trouver la maison la plus proche de chez vous, allez sur la carte des maisons et zoomez. Cliquez ensuite sur le symbole de la Maison et vous trouverez l’adresse de sa page Facebook.
Il ne vous restera plus qu’à cliquer “j’aime”, puis à la contacter pour participer à son animation.   
3. CRÉER UNE NOUVELLE MAISON DES CITOYENS LOCALE
S’il n’y a pas de maison des Citoyens à proximité de chez vous, ou seulement une Maison des Citoyens départementale, pourquoi ne pas en créer une là où vous habitez ? Rien de plus facile, là encore. 
Voici les deux documents pour vous y aider :  
Une fois qu'elle est créée, pensez à envoyer un mail à lamaisondescitoyens@gmail.com afin qu'elle soit ajoutée à la liste des maisons des citoyens.  
4. QUE FAIT-ON DANS UNE MAISON
Les Maisons ont pour l’instant deux objectifs prioritaires : 
 - D’abord grandir, et donc amener un maximum de Françaises et Français à les rejoindre pour se compter. Pour cela, chacune décide des actions qu’elle entreprend : café citoyen (un agenda indique tous les cafés prévus), contact auprès des élus locaux, des commerçants, etc. 
- Ensuite recenser tous ceux et celles qui agissent concrètement sur leur territoire pour réparer des fractures du pays (emploi, éducation, logement, social, etc.). Nous voulons rendre visible cette France qui agit et qui est oubliée. 
Très prochainement, chaque Maison passera à l’action pour soutenir telle ou telle action d’intérêt général qu’elle aura jugée comme importante sur son territoire. 
Tout ceci est détaillée dans la note : “Maintenanton fait quoi dans nos maisons locales
Vous pouvez aussi aller voir les vidéos en ligne dans la chaîne YouTube de la Maison.
5. ET DEMAIN ?
Demain, nous lancerons des opérations de soutien à des actions d’intérêt général - nationales et locales soutenues par les maisons locales - afin que chacun fasse sa (petite ou grande) part :)) FAIRE est pour nous essentiel.  
Et après-demain, quand nous serons suffisamment nombreux à nous être comptés, quand le réseau des Maisons couvrira finement tout la France, quand nous aurons concrètement déjà commencé à agir, alors nous DÉCIDERONS si nous voulons aller plus loin et comment.  
Voudrons-nous en rester là, engager un mouvement de pression ou voudrons-nous activer une nouvelle pièce dans la Maison, en créant un mouvement politique ? Si oui, quels seront les objectifs de ce mouvement ? Comment en s’appuyant sur nos valeurs, nos piliers, construire un projet politique ? Faudra-t-il aller aux élections, et si oui comment ? 
Tout ceci sera décidé le moment venu, ensemble, dans la joie et la bienveillance, et SURTOUT dans le respect de nos valeurs : CHACUN(E) DOIT COMPTER.  
Qui décidera ? Vous ! Celles et ceux qui se seront comptés dans la Maison et se seront donnés la liberté de pouvoir choisir AUTRE CHOSE QUE L’OFFRE DES PARTIS s’il arrivait que celle-ci nous désespère.   
Une chose est sûre et certaine : nous ne laisserons personne, directement ou indirectement, nous récupérer. Nous ne laisserons pas non plus dicter de l’extérieur nos choix.

ENSEMBLE, NOUS NOUS BATTRONS POUR QUE NOS VALEURS SOIENT DÉFENDUES ET RESPECTÉES.  
NOUS SERONS FORTS : UN GRAND 1 COLLECTIF QUI SERA LA RÉSULTANTE DES 1+1+1+… NOUS COMPTERONS TOUS ! ENFIN !  

ET NOUS IMPOSERONS CE MOT ESSENTIEL DANS LE DÉBAT FRANÇAIS : LA BIENVEILLANCE !

Alexandre Jardin
 
Wikio - Top des blogs - Divers Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs [google0c47323989179519.html]